Du 10 au 20 avril 2018, s’est déroulé le voyage d’évaluation de la quatrième campagne de Forest&Life au Pérou (2017-2018), qui vise à restaurer l’écosystème du « Bosque Seco » (forêt sèche) de la région de Piura (nord du pays), et à améliorer les conditions de vie de ses habitants.

En allant directement à la rencontre des communautés locales, les équipes de Kinomé, GoodPlanet (partenaire financier) et AIDER (partenaire technique) ont pu constater les bons résultats des activités de Régénération Naturelle Assistée (RNA*), et surtout l’impact positif des accords de conservation pour les populations qui ont bénéficié de l’installation d’un panneau solaire, de chèvres pour le renouvellement du troupeau ou encore de la mise en culture d’un potager communautaire. Grâce à des ateliers de formation et de sensibilisation, cette campagne a aussi permis de faire prendre conscience aux habitants de la valeur du Bosque Seco, créant encore plus de motivation pour continuer les activités de protection lors d’une prochaine campagne. Cet enthousiasme s’est d’ailleurs traduit par la protection de plus de 1 000 arbres supplémentaires par rapport à l’objectif initial, soit un total de 62 095 arbres protégés sur 2 520 ha de forêt restaurés.

C’est aussi l’occasion de remercier les partenaires financiers pour le parrainage des arbres et le co-financement des projets collectifs : Groupe Berto, Incub’ethic, Parkéon, A.E.V Île-de-France, Episoft, 5 Continents et Pernod-Ricard, ainsi que les fondations GoodPlanet et Raja. Vivement la campagne V !

Voir l’article de la fondation GoodPlanet : ici

En savoir plus sur le programme Forest&life Pérou : ici

Parrainez des arbres : ici

La quatrième campagne de Forest&Life au Pérou (2017-2018) a marqué le début du partenariat entre la Fondation Goodplanet et les partenaires historiques du programme que sont AIDER et Kinomé. Les équipes des deux structures françaises auront la chance d’aller à la rencontre des communautés du « Bosque Seco » de la région de Piura (nord du pays) du 10 au 20 avril prochain. Ce voyage permettra d’échanger avec les habitants afin de évaluer les impacts de la campagne en cours et déterminer les projets collectifs pour la campagne suivante. Ce sera également l’occasion renforcer les partenariats avec des ONG locales : AIDER bien sûr, mais aussi l’ONG PORGRESO qui fait partie du groupe AVSF. Enfin, ce sera l’occasion d’en apprendre plus sur deux filières au fort potentiel de développement : l’algarrobina (sirop aux propriétés nutritionnelles avérées et issu de l’Algarrobo, un arbre du genre Prosopis) et le moringa (Moringa, l’arbre de vie) Des objectifs donc nombreux et beaucoup de joie en perspective !

De nouveaux candidats pour participer à la Campagne V (2018-2019) Au cours du mois de décembre 2017, des élections communales se sont déroulées dans la communauté rurale de José Ignacio Távara Pasapera, où le président sortant, Juan Rivas Peralta, a été réélu pour la période 2018-2019. Familier du travail de l’ONG péruvienne AIDER et de Kinomé dans le cadre du mouvement Forest&Life, il a exprimé sa volonté de renforcer ses relations avec les deux organisations et espère pouvoir développer des projets productifs et durables. Des nouvelles encourageantes pour la prochaine campagne de Forest&Life !

En savoir plus sur le programme Forest&Life au Pérou : c’est ici
Parrainez des arbres

 

Les habitants des communautés du Bosque Seco de la région de Piura, au nord du Pérou, mettent actuellement en œuvre des activités de régénération naturelles assistée (RNA*) et bénéficient en retour du financement de projets collectifs. Les participants de la communauté de Santiaguero ont récemment rempli l’objectif de 12 457 arbres protégés. Ils ont donc pu financer leur projet collectif : l’installation de panneaux solaires pour chauffer l’eau du puit. Deux sessions de formation ont permis aux habitants d’apprendre plus sur le fonctionnement de l’installation et son entretien. Des six accords de conservation pour les projets collectifs de la Campagne IV, quatre d’entre eux ont atteint leur objectif de protection. Les deux restants sont en cours de réalisation seront finalisés entre janvier et février. Fin décembre, les bénéficiaires avait déjà permis la protection de 45 124 arbres, soit plus de 74% de l’objectif fixé. Bravo à eux !

*La RNA est une méthode traditionnelle visant à provoquer et stimuler la régénération naturelle de la végétation ligneuse, et permet ainsi la préservation et la restauration de la forêt sèche.

En savoir plus sur le programme Forest&Life au Pérou : c’est ici
Parrainez des arbres

Les habitants des communautés du Bosque Seco de la région de Piura, au nord du Pérou, mettent actuellement en œuvre des activités de régénération naturelles assistée (RNA*) et bénéficient en retour du financement de projets collectifs.
Les 14 participants (50% de femmes) de la communauté de El Progreso ont rempli l’objectif de 14 175 arbres protégés en décembre dernier. Ils ont ainsi pu recevoir 50 chèvres de la race anglo-nubienne, ainsi qu’une trousse de premiers soins vétérinaires. Ils bénéficient également de 4 sessions de formation afin d’améliorer la gestion du troupeau, notamment en ce qui concerne la prévention des maladies caprines.

*La RNA est une méthode traditionnelle visant à provoquer et stimuler la régénération naturelle de la végétation ligneuse, et permet ainsi la préservation et la restauration de la forêt sèche.

En savoir plus sur le programme Forest&Life au Pérou : c’est ici
Parrainez des arbres

Les habitants des communautés du Bosque Seco mettent actuellement en œuvre des activités de régénération naturelles assistée (RNA*), et bénéficient en retour du financement de projets collectifs. Les participants des communautés de Cury Lagartos et Santiaguero ont souhaité témoigner de leur expérience.

Luis Briceno Adrianzen, 75 ans, habitant à Cury Lagartos :
« Toute ma vie, j’ai vécu dans les forêts de ma communauté et j’y ai vieilli. J’ai vu ma forêt se détruire. Nous étions peu à nous opposer auprès de ceux qui continuaient de couper les arbres. Aujourd’hui AIDER et Kinomé nous aident à protéger nos forêts afin qu’elles se repeuplent. Je participe moi aussi au projet de protection de la régénération naturelle et je suis heureux qu’il permette de financer un projet pour ma communauté. »

*La RNA est une méthode traditionnelle visant à provoquer et stimuler la régénération naturelle de la végétation ligneuse, et permet ainsi la préservation et la restauration de la forêt sèche.

Les habitants des communautés du Bosque Seco mettent actuellement en œuvre des activités de régénération naturelles assistée (RNA*), et bénéficient en retour du financement de projets collectifs. Les participants des communautés de Cury Lagartos et Santiaguero ont souhaité témoigner de leur expérience.

Rosa Naquiche Ramos, 37 ans, habitant à Santiaguero :
« Je suis très contente car nous protégeons de nombreux arbres dans ma communauté. Nous en profitons tous car la protection des arbres nous apporte des aliments pour nos familles mais aussi pour nos élevages. Nous sommes très reconnaissants. Grâce au projet nous avons maintenant un équipement solaire permettant de pomper l’eau souterraine, nous n’avons donc plus besoin de dépenser de l’argent dans l’achat de gasoil ou la réparation de la pompe, et nous bénéficions d’une énergie non polluante.

*La RNA est une méthode traditionnelle visant à provoquer et stimuler la régénération naturelle de la végétation ligneuse, et permet ainsi la préservation et la restauration de la forêt sèche.

Le programme Forest&Life de protection de la forêt sèche accueille un nouveau partenaire : la fondation GoodPlanet. Grâce à elle, le projet bénéficie aujourd’hui de deux nouveaux partenaires financiers : la fondation Raja et l’entreprise Pernod-Ricard.

De nouveaux projets collectifs vont alors pouvoir être développés dans 4 communautés de la région de Piura. Ces projets, construits conjointement avec les populations locales, permettront d’améliorer les conditions de vie des habitants, de créer des activités génératrices de revenus et de diminuer la dépendance des communautés aux ressources forestières.

Ainsi à La Ancajima, des parcelles agro-forestières seront mises en place et des formations à des pratiques agricoles écologiques et durables seront proposées aux habitants, améliorant la sécurité alimentaire et les revenus au sein de la communauté.
A Cury Lagartos, le projet communautaire visera à renforcer la filière Algarrobina, sirop apprécié des péruviens et issu de l’arbre d’Algarrobo naturellement présent dans la forêt sèche. Dans la communauté del Progreso, les habitants, intéressés par les bienfaits du Moringa, seront formés à la culture, la transformation et l’usage de cette « plante miracle ».
Enfin à Santiaguerro, l’installation d’un panneau solaire permettra d’alimenter la pompe du village, et ainsi de répondre aux besoins en eau de base des habitants mais également d’entretenir des activités agricoles continues.

Les activités démarreront en octobre 2017 !

Après la période de pluies intenses provoquées par le phénomène El Niño Costero (de janvier à avril), les forêts du district de La Matanza ont maintenant une abondante végétation arbustive. Dans ces forêts, se trouvent les communautés rurales impliquées dans le projet Forest&Life: la Ancajima, El Progreso, La Zapata, et Hispón. Le changement spectaculaire du paysage est caractéristique de l’écosystème de la forêt sèche qui peut « verdir » rapidement en cas de longues périodes de pluie.

Photo 2 pérouPhoto 1 Pérou

Le dernier phénomène comparable a été enregistré en 1998, lorsque la région a subi de fortes précipitations jusqu’à la fin du mois de mai. Après cette longue période de pluies intenses, la région a souffert d’une intense sécheresse, avec des pluies annuelles très faibles ou inexistantes, jusqu’au phénomène de cette année, qui a végétalisé de nouveau la région. C’est donc une très bonne année pour les paysans de la région qui peuvent alimenter leur bétail et renforcer leurs activités.

L’herbe devrait commencer à sécher d’ici le mois d’août, et bien qu’il y ait des pluies saisonnières tous les ans, elles ne sont pas d’intensité suffisante pour maintenir la forêt en l’état actuel. C’est pourquoi les communautés profitent de ces phénomènes naturels extraordinaires pour mener à bien des activités qui permettent aux populations rurales d’améliorer leur qualité de vie et de se préparer aux longues périodes de sécheresse, caractéristiques du bosque seco.

Pour en savoir sur le programme Forest&Life au Pérou : ici

Les activités du Projet de Régénération Naturelle Assistée (RNA), ont débuté le 1er mai, dans la communauté paysanne José Ignacio Távara Pasapera. Le projet financé par le programme Russel E. Train Education for nature programme – World Wildlife, vise à favoriser la reforestation des forêts actuellement dégradées grâce à la régénération naturelle assistée, qui constitue l’alternative la moins coûteuse et la plus sûre pour la restauration de ce type d’écosystème. Le projet propose les deux composantes suivantes :

(i) la formation
(ii) les actions de reforestation

Les sessions de formation porteront sur « la protection de la régénération naturelle » et « la gestion des repousses, la taille, la fenaison des pâturages naturels et la prévention contre les incendies forestiers ». Les actions de reforestation quant à elles comprennent la protection et la gestion de la régénération naturelle, le maintien des clôtures de protection, et une assistance technique. A court terme, le projet vise à ce que 30 000 arbres d’Algarrobo (Prosopis Pallida) et de Sapote (Capparis Scabrida) soient protégés par des clôtures et se développent de manière optimale à l’abri des pressions anthropiques et des menaces liées à la présence incontrôlée des animaux.

A long terme, les 30 000 arbres d’Algarrobo et de Sapote devraient restaurer 47,4 hectares de forêts sèches, et contribuer ainsi à l’adaptation et l’atténuation du changement climatique dans les zones où se sont établies les communautés paysannes du Nord-Ouest du Pérou.  Les activités du projet dureront jusqu’au 31 juillet, et devraient renforcer les capacités de 60 paysans grâce aux ateliers organisés par l’ONG A.I.D.E.R. en partenariat avec la communauté paysanne José Ignacio Távara Pasapera.

En savoir plus sur le programme Forest&Life au Pérou : ici